Modèle que j'aimerai bien construire et faire voler

Aller en bas

Modèle que j'aimerai bien construire et faire voler

Message  b.recarte le Ven 4 Avr - 13:16

Voici un modèle que j'aimerai bien construire puis faire voler par la suite, pour les nostalgiques des concours Smile

http://clap54b.free.fr/vollibre/musee/CB34/CB34.pdf


b.recarte

Messages : 25
Date d'inscription : 04/04/2014
Age : 47
Localisation : bourbon l'archambault

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Modèle que j'aimerai bien construire et faire voler

Message  paparazzi le Ven 4 Avr - 13:22

avatar
paparazzi

Messages : 1164
Date d'inscription : 22/12/2008
Age : 69

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Modèle que j'aimerai bien construire et faire voler

Message  b.recarte le Ven 4 Avr - 13:30

paparazzi a écrit:Very Happy  fais un petit tour ici
http://mcmallier.forumactif.org/t91-planeur-c-b-28

ça fait rêver, là c'est le CB 28 Smile

b.recarte

Messages : 25
Date d'inscription : 04/04/2014
Age : 47
Localisation : bourbon l'archambault

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Les CB, les CB et encore et encore les CB...

Message  Andrew le Ven 4 Avr - 14:43

Bonjour.

CB 34, Une t'ite bricole bien rigolote, destinée plutôt aux apprentis constructeurs...
Avec les "hénaurmes" 1m35 d'envergure, beaucoup plus grand que les bambins à qui il était destiné, c'est l'un des modèles du concours national Juniors "planeurs en bois de pays" nés à l'époque des Sports Aériens. (1940 - 1944...)  Sad 

Néanmoins, cette bécane peut s'avérer un objet d'études fort instructif.
Tout en respectant les dessins d'origine, je m'étais amusé à modifier les profils, les calages, les bras de levier, les géométries des ailes, du stabilo... jusqu'à construire (4 à 5 h de construction, pas plus) des bêtes de course que j'ai pratiquement toutes perdues en vol.
Pas de déthermalo à mèche, pas de minuterie... juste un petit papier avec mon nom et mon téléphone. Aucun n'est rentré au bercail.

Intéressant !

Quant au CB 28, c'est de la même époque (1941) dans la catégorie "grands planeurs en bois de pays." Peuplier, tilleul, rotin, bambou, bouleau... sauf pour les veinards qui avaient chouravé un peu de contreplaqué aviation ou planqué un petit stock de balsa...
Gaffe ! Matériau stratégique, rigoureusement interdit d'importation à l'époque, rapport aux constructions d'avions d'armes et au blocus maritime exercé par l'occupant.
Pierre Bonnet (le B de Chalange & Bonnet) baguenaudait sur les terrains, regardait ce qui se faisait de bien puis passait à la planche à dessin.

C'est ainsi que sont nés les CB 31 (2m) CB 32, 33 et 34 (1m35) puis les 27 et 28.

Ces deux derniers sont du même dessin, très inspiré du Meise Olympia ou du Weihe. Deux planeurs de perfo dûs à Hans Jacob. Le "Weihe" alias le Milan en 3X18 (envergure - surface - allongement.)
Le Meise ou "Mésange" devait servir de planeur monotype aux jeux olympiques de Jämijärvi disputés en théorie en Finlande en 1940... Neutral 
Hélas, on a joué à l'époque à d'autres jeux de cons autrement plus dangereux...

En 1947, Charles Tillon (le mec à Germaine Tillon) alors ministre de l'air relance les activités aéronautiques et fera construire entre autres le Nord 2000 qui est la copie française du Meise. Le Weihe donnera le VMA 200 Milan, construit par Victor Minié Aéronautique.
Ces deux machines définissent et préfigurent les actuels planeurs de classe standard (15 m) et course (18 m.)

Voilaaa... On a donc le CB 12 qui est une semi-maquette du Weihe, le 27 à peu près du même dessin mais en 2 mètres, le 28, exactement semblable au CB 27, mais avec des ailes en mouette.

Concernant le 28, il semble que l'inspiration des ailes en mouette vint à Pierre Bonnet suite à une victoire remportée par Jean Guillemard avec un planeur similaire... Ouh - houh, le copieur !  Mad 

Bon... les petits modèles cités ici, je les ai tous en plans redessinés sur calque. A vo't bon coeur.
A trouver aussi auprès du "Sanglier des volcans d'Auvergne" ou en se rapprochant le l'ami Christian R.
Un petit MP et hop ! C'est en route !

Pour finir, un modéliste du CMB (Persan-Beaumont) a produit un short-kit du CB 28 en découpe laser.
Je ne donne pas ici ses coordonnées, mais y'a moyen de tâcher moyen.  Cool

Andrew

Messages : 33
Date d'inscription : 01/04/2011
Age : 65
Localisation : Isère Rhôdanienne - St-Maurice l'Exil

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Modèle que j'aimerai bien construire et faire voler

Message  b.recarte le Ven 4 Avr - 18:21

Merci beaucoup pour cet historique fort enrichissant.

Comme je suis rouillé niveau construction c'est un très bon modèle pour se remettre dans le bain Smile En plus, le côté historique est fascinant, bien que beaucoup aujourd'hui soient attiré vers les fuselés.

b.recarte

Messages : 25
Date d'inscription : 04/04/2014
Age : 47
Localisation : bourbon l'archambault

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Pièce de collection.

Message  Andrew le Sam 5 Avr - 10:49

Bonjour.
Quelques précisions concernant le CB 34 :
- Diminuer le calage. Le Vé longitudinal est trop important. 2°30' au maximum. A calculer par les tangentes (tg 2° = 0,0349) de corde à corde, la droite joignant le bec d'attaque au bord de fuite.
- Donner un peu de pincement aux nervures extrêmes du stabilo. Cela permet de donner plus d'efficacité aux dérives. (Plaques planes... 2° suffisent.)
- Ne pas coller les dérives sur toute leur longueur. Cela permet d'insérer une petite cale et de régler finement le virage. (Un petit papier plié en deux, un brin d'herbe...)
- Installer un crochet déporté pour le treuillage. Positionner ce crochet non pas dans l'axe, mais sur un côté, dans le sens du virage choisi. Par le jeu des trainées on obtient ainsi une montée droite sur toutes les phases du treuillage. Une fois largué, le modèle s'inscrit naturellement dans son virage.
- Prévoir un léger vrillage positif de l'aile interne au virage. 1°30' environ, environ 3mm. Cela permet d'équilibrer le virage. Exactement comme en pilotage "grandeur" : manche incliné vers le virage désiré puis, une fois l'appareil engagé dans son orbe, manche "à contre."
Le pilotage n'est jamais que le passage d'une forme de stabilité (vol symétrique) à une autre forme de stabilité (vol en orbes.)
De plus, ce subtil vrillage (une astuce que beaucoup n'ont pas encore pigé) donne un comportement pour le moins surprenant : En atmosphère neutre, le planeur va élargir tout seul son virage, voire voler en ligne droite. A l'entrée dans une pompe, il va resserrer son virage et aller spiraler dans le cœur de l'ascendance. Tout seul comme un grand ! Et y'a pas de mini-schtroumpf qui tient le manche !!!
- Installer un déthermaliseur (*) à mèche lente. Une sécurité fort utile, car une fois posé dans la pompe, c'est un aller simple vers les nuages...
- Ne pas oublier dans tous les cas le petit papier avec un n° de téléphone. ca peut servir...
(*) C'est élémentaire à réaliser. Je peux te faire passer quelques photos par MP. Et même te donner quelques longueurs de mèche lente... Un secret bien gardé dans les vieux grimoires !)
- Pour terminer, ne pas construire à partir de la boîte. Cela pour deux raisons :
1° le balsa est certainement sec ou au moins de mauvaise qualité. Total, une enclume.
2° C'est désormais une pièce de collection (une quarantaine d'années à peu près) et dans dix ou vingt ans, ça vaudra une fortune !
(Pour mémoire, j'avais récupéré pour des queues de cerises une vingtaine de boîtes de CB 28 chez un bougnat qui fermait boutique... Au jourd'hui, il y a des fous-furieux qui négocient cà sur Ebay à 200 € la boîte !!! Bon, n'exagérons pas, mais quand même de quoi payer les bas de soie et le champagne à mes maîtresses... Pour la Jaguar, on attendra. Restons réalistes et pragmatiques...)

Ces vieux modèles de vol libre sont non-seulement une véritable école de construction, mais aussi un petit laboratoire permettant beaucoup de découvertes...
Faut pas hésiter à en parler aux quelques "vieux tromblons" (dont je fais partie) qui ont jeté la RC par dessus les moulins et retrouvent les bancs de l'école, les graffitis sur les pupitres et l'odeur le la craie écrasée au tableau noir.
A vot' service messires...

JA S.

Andrew

Messages : 33
Date d'inscription : 01/04/2011
Age : 65
Localisation : Isère Rhôdanienne - St-Maurice l'Exil

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Modèle que j'aimerai bien construire et faire voler

Message  b.recarte le Sam 5 Avr - 11:44

Merci beaucoup pour toutes ces précisions, on voit déjà l'expérience. J'avais déjà des cheveux blancs, je sens que je vais m'en faire d'autres Smile

Non sans rire, il est certain que je me rapprocherai des anciens, car la construction tout aussi facile soit elle n'empêche pas l'expérience et la technicité. Merci encore.

b.recarte

Messages : 25
Date d'inscription : 04/04/2014
Age : 47
Localisation : bourbon l'archambault

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Vieux tromblon...

Message  Andrew le Lun 7 Avr - 9:50

Mais oui...
J'ai deux exemples. Lucien Adjaj (80 et quelques printemps) qui a pratiqué un modélisme "standard" durant toute sa carrière et redécouvert le vol libre. "Je ne me suis jamais autant amusé !"
Pierre Marrot qui fut l'un des papes de la RC. Il est aujourd'hui en équipe de France de F1C (les motoplaneurs VL - classification FAI) et qualifié pour les championnats d'Europe. Participe aux critériums de la coupe du monde F1C. C'est très "coquin" comme discipline. Certainement pas le plus facile...
Tout est intéressant. A la seule condition qu'on s'y intéresse et qu'on fasse les choses avec un peu de sérieux.
Alors ça devient très intéressant. Et c'est tout.
La semaine dernière, je discutais avec la maman du petit Benoît. Un gamin d'à peine 10 ans qui est déjà en 6ème. Un enfant "précoce". (On évitera de dire "surdoué.") Sa bonne femme de mère l'a fait passer par un psy pour évaluer son QI. Conclusion : Supérieur à Albert Einstein.
Benoît participe à la petite classe d'apprentis modélistes. J'ai pensé pouvoir lui dire "tu sais, mon ami, le talent est une belle chose. Mais la réussite, c'est 10% de talent et 90% de sueur. Sans travail, le don n'est rien. Faut bosser, mon petit gars."
(Bah ! je me suis encore trompé. J'ai encore dit une c... Sacré calimero, va !)

Paroles de "vieux tromblon."
J'ai rencontré il a plus d'une décennie l'une des "sommités" du modélisme français. Emmanuel Fillon.
Thierry Bordier m'avait demandé de rédiger un portrait pour les pages de "Aéromodèles" l'organe de la FFAM.
Deux pages...? "Non mais t'es fou, Thierry ? C'est quatre numéros spéciaux qu'il faudrait faire ! Deux pages ??? Mais tu me demandes de résoudre la quadrature du cercle, là !"
Et de fait, j'ai passé trois jours en compagnie d'Emmanuel. Trois jours à l'issue desquels je me suis barré comme un péteux. L'éponge saturait. C'était en ébullition. Ca commencait à dégouliner par les oreilles.
Dans le train de St-Raphaêl à Marseille, j'avais commencé à monter mon plan de texte, à rédiger mon article. Tant que c'était encore frais.
Faut battre le fer tant qu'il est chaud.

D'entre les paroles (l'enseignement) que j'en ai retenues, il en est une très simple, que certains considèrent comme élitiste, sectaire, intolérante, inadmissiblen voire facisante :
"Le modélisme, c'est tout simple. Se faire plaisir avec un modèle qui vole bien, qu'on a construit de ses mains, avec son cerveau et ce qu'il y a aux alentours. Et c'est tout. Qu'on fasse de la radiocommande ou pas, de la compétition ou pas n'a aucune importance. Je ne parle pas des assembleurs de kits.
Si vous achetez un petit placard en kit et que vous l'assemblez en suivant scrupuleusement la notice ne fera pas de vous un ébéniste, non ? Le modélisme, c'est pareil
."

Dur, dur.
Mais c'est pourtant vrai.

Paroles de vieux tromblon... Pas du genre ayatollah mais plutôt libertaire, c'est encore là un domaine d'exigence.

@+ et prendre le temps de réfléchir. Cool 

JA S.

Andrew

Messages : 33
Date d'inscription : 01/04/2011
Age : 65
Localisation : Isère Rhôdanienne - St-Maurice l'Exil

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Modèle que j'aimerai bien construire et faire voler

Message  b.recarte le Lun 7 Avr - 10:41

Il n'est pas plus satisfaisant, que de faire voler un avion ou un planeur que l'on ait construit soi-même.

Et comment ne pas mieux connaître son appareil que par la construction. Les moindres petits défauts de construction sont connus, et puis l'épanouissement tant intellectuel que manuel.

Je me replongeai ce w-e dans les termes, les cotations etc... Et même si beaucoup me sont revenus, je me rends compte également de ce que l'on perd à ne pas pratiquer régulièrement, surtout dans la construction.

Et je ne crois pas qu'il y est de honte en soi, à prendre conseil des anciens, ils ont le petit plus qui manque souvent, l'astuce qui fait gagner du temps, l'art et la manière, la passion de transmettre.

b.recarte

Messages : 25
Date d'inscription : 04/04/2014
Age : 47
Localisation : bourbon l'archambault

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Modèle que j'aimerai bien construire et faire voler

Message  b.recarte le Mar 8 Avr - 2:58

Je viens de retrouver un plan à l'échelle 1/2 d'un planeur que j'ai jamais eu le temps de construire, le nord 2000, possède aussi le pb 51 SSS, ainsi que la partie motorisation du victor de Jean CHAMPENOIS en électro-victor ou à essence.

b.recarte

Messages : 25
Date d'inscription : 04/04/2014
Age : 47
Localisation : bourbon l'archambault

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Modèle que j'aimerai bien construire et faire voler

Message  ChristianR le Mar 8 Avr - 8:30

Le Nord 2000,superbe planeur  Very Happy  bounce 
Le plan que tu possèdes ,ne serait-ce pas le plan encarté parut dans MRA de Mars 1998?
C'est Maurice Luzzato qui l'a construit,et aussi conçu.
Planeur de 5m d'envergure ,j'ai eu la chance de le voir voler .
avatar
ChristianR
Admin

Messages : 2946
Date d'inscription : 26/12/2008
Localisation : Yzeure

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Modèle que j'aimerai bien construire et faire voler

Message  b.recarte le Mar 8 Avr - 9:17

Oui c'est bien celui-là, c'est le plan du modèle champion de France 1997 paru dans MRA. C'est un des planeurs que je souhaite également construire mais en 3 mètres maxi, sinon il rentrait pas dans ma voiture.

b.recarte

Messages : 25
Date d'inscription : 04/04/2014
Age : 47
Localisation : bourbon l'archambault

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Modèle que j'aimerai bien construire et faire voler

Message  b.recarte le Mar 8 Avr - 13:07

Je tenterai bien aussi la construction du bréguet de Christian. Smile

b.recarte

Messages : 25
Date d'inscription : 04/04/2014
Age : 47
Localisation : bourbon l'archambault

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Modèle que j'aimerai bien construire et faire voler

Message  ChristianR le Mar 8 Avr - 17:16


Le Nord 2000,le Bréguet ,tu t'éloignes quand même pas mal du CB 34  Embarassed Wink 
après tout ,pourquoi pas ...
avatar
ChristianR
Admin

Messages : 2946
Date d'inscription : 26/12/2008
Localisation : Yzeure

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Modèle que j'aimerai bien construire et faire voler

Message  b.recarte le Mar 8 Avr - 20:12

Non Christian, je ne m'éloigne pas, mais je me suis fixé des objectifs avec l'aide de tous pour me guider :

1:) le CB 34
2:) le Breguet
3:) le Nord 2000

4:) même si je ne le pilote pas, mais c'est mon avion préféré : le F4U corsair


b.recarte

Messages : 25
Date d'inscription : 04/04/2014
Age : 47
Localisation : bourbon l'archambault

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Modèle que j'aimerai bien construire et faire voler

Message  Andrew le Mar 6 Mai - 13:24

b.recarte a écrit:Non Christian, je ne m'éloigne pas, mais je me suis fixé des objectifs avec l'aide de tous pour me guider :
1:) le CB 34
2:) le Breguet
3:) le Nord 2000
4:) même si je ne le pilote pas, mais c'est mon avion préféré : le F4U corsair

 Cool Tidjiou ! Le Nord 2000... Justement le n° 13 F-CBFR baptisé "Ville de Paray-le-Monial" appartenant à un pote, Jean-Michel Ginestet.
En 96, j'avais retrouvé Momo Luzzato à Beynes-Thiverval, lors du rassemblement Dédale du 1er mai.
Il avait (encore !) cravatté le titre l'année précédente avec son Weihe, la réplique du VMA 200 Milan du GPPA.
- "Alors, ton prochain planeur, c'est quoi ?"
- "Un Blanik. J'aime bien. Mais ma femme, elle aime pas."
- "Elle a bien raison. Un planeur en tôle. T'as pas honte ? Et le Nord 2000, ça t'intéresserait ?"
- "Ah oui. Mais j'ai rien."
- "Bee cool camarade. J'ai tout."

Et ça a démarré comme ça.
Allô GPPA ? (Christian Ravel.) Allô Dédale ? (Jean-Maurice Keller.) Allô l'Histoire (Claude Visse.) Allô l'ASPAC ? (Ginestet et l'Yves Soudit...)
Et peu-à-peu je lui ai rassemblé des éléments de la liasse de l'original, des photos, des originaux du manuel de vol et d'entretien, des coupons de toile du CBFR en cours de GV, des prises de cotes complémentaires, les références RAL de la couleur... Hey ! Si tu veux une (vraie) verrière pour étudier ça en détail, on peut. On est tous là et on te pousse au c...
Fonce camarade. Toi, t'es l'artiste et nous on est au renseignement. Fais pour le mieux. Comme tu sais le faire d'habitude.

L'année suivante, le rassemblement national des planeurs anciens se déroulait à Corbas.
J'avais organisé une petite expo de maquettes de vieilles toiles et demandé aux visiteurs, également aux vélivoles présents, de voter sur un "coup de coeur" pour la maquette la plus séduisante.
Allez, tiens... devinez qui a remporté les suffrages ???

En piste, toute l'alignée de planeurs, le SA 104, le C 800, le M 200 Foehn, les AV 36 et 22, le Bréguet 904 Nymphale... et tant d'autres.
On se passe le manche de copain à copain. Un tour de planeur sur chaque machine présente, histoire d'inscrire à son carnet de vol quelques instants en Spälinger 18 ou sur le Kränich II de Christopher Wills (himself.)
Et c'est pas tout.

Jean-Michel est au câble (faut bien un dévoué pour aller accrocher) - "Mais qu'est-ce qu'il fout là-bas le Nord 2000 ??!!"
De fait, Momo était allé voir les collègues de l'AMCR et faisait le premier vol de sa nouvelle maquette.
- Nonon Jean-Mi, c'est pas ton planeur, c'est la maquette à Momo."
Le temps d'entendre le bruit du menton retombant sur le ventre... "Ah ben merde. J'ai cru que c'était le vrai."

Des jours, on se marre. Il n'est rien de plus plaisant que voir des copains bien contents...

A propos du Nord 2000 à Momo, il avait écrit un papier dithyrambique, me taxant - je cite - "d'Indiana-Jones du modélisme" ... Booof ! (Sacré vieux forban, va !)

Toi t'es le constructeur. Moi c'est pas moi. C'est tous les autres. Tu piges ?

Alors si tu veux potasser le dossier du N 2000, à ta dispo. Momo s'en est démmm... comme il a pu. Je pense qu'il y a pas mal de choses là-dedans.
Mais à une condition : Ca va faire un gros paquet à expédier par la Poste. Cela m'appartient. Tout devra être restitué en intégralité et dans l'état.
On se passe un MP. Un allô téléphone. On en parle.

Momo, il est grand-père à présent. Les z'avions, ça le fait ch... Il s'est lancé dans le modélisme ferroviaire...
Ca me désole et ça me fait rire à la fois. (J'ai joué avec de VRAIS trains, pour de vrai.)
Et je conjure de croire que ce n'est pas toujours une sinécure. Soit.

Alors, à bientôt sur les ondes ?

 Cool Bien amicalement.
JA S.

Andrew

Messages : 33
Date d'inscription : 01/04/2011
Age : 65
Localisation : Isère Rhôdanienne - St-Maurice l'Exil

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Modèle que j'aimerai bien construire et faire voler

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum